Angers

Salle synodale du palais épiscopal

Le palais épiscopalien d'Angers est adjacent à cathédrale Saint-Maurice, dans le centre-ville d'Angers. Il s'appuie sur un ancien mur d'enceinte datant du IIIe siècle à l'emplacement de la porte angevine. Les soubassements et une des tours du palais réutilisent une partie du mur.

L'édifice est constitué d'une alternance de brique et de pierre et de moellon de schiste avec des parement en tuffeau. Il est disposés en forme de T d'où le nom de Palais du Tau.

La salle synodale abrite un ensemble de chapiteaux sculptés, surmontant des colonnes basses, qui constituent un véritable trésor artistique miraculeusement préservé depuis le XIIe siècle. La plupart de ces chapiteaux furent redécouverts en 1862, lorsqu’ils furent dégagés des boiseries et enduits qui les cachaient depuis le XVIIe siècle !

Les greniers Saint Jean

Les greniers Saint-Jean, lieu de stockage de la nourriture à l'époque de l'hôpital, aujourd'hui lieu d'expositions et de spectacles.

Cloître de l'hopital Saint Jean

Édifice majeur de l'art gothique de l'ouest de la France, l'hôpital Saint Jean est l'un des derniers exemples remarquablement conservé des grands ensembles hospitaliers créés au 12e siècle ; Il compte aujourd'hui parmi les monuments exceptionnels du patrimoine angevin

Le cloître de l’hôpital Saint Jean date, comme la grande salle des malades, des années 1180, seule l'aile sud est du 16e siècle.

Le Grand Théâtre

Situé sur la place du Ralliement, sur les cendres d’un premier édifice (détruit en 1865), le théâtre d’Angers constitue le monument emblématique de la ville haussmannienne.
Le plan traditionnel "en fer à cheval" de la salle de spectacle prend pour modèle " la salle à l’italienne "; mais les balcons largement ouverts ont une disposition bien française, plus adaptée aux mondanités que les loges transalpines.
L’élément majeur est la coupole peinte par Jules-Eugène Lenepveu, artiste angevin qui venait d’achever celle de l’Opéra de Paris.
Le thème des quatre Eléments - l’Air, la Terre, l’Eau et le Feu - est symbolisé par autant de groupes mythologiques, l’apothéose d’Apollon, le triomphe de Bacchus, la toilette de Vénus et l’enlèvement de Proserpine. Ces forces naturelles qui régissent l’existence humaine constituaient une illustration idéale des passions représentées sur une scène de théâtre. L’artiste reprit ici la formule baroque de la perspective "aspirante", composition savante où chaque motif est une prouesse illusionniste.
4 panoramas

Appelez-nous

Envoyez-nous un email ou contactez-nous au 06.62.66.74.75

Vous êtes ici : 360images > Visites virtuelles > Angers

Suivez-nous

Contact